Résonances va fêter ses 20 ans en 2017 .

Son histoire est intimement liée au développement de la médiation familiale d’abord dans les Bouches du Rhône puis dans le Vaucluse et le Var.En 1997, le diplôme d’état n’existe pas et les nombreux décrets et lois autour de la famille ne font pas encore la promotion d’une pratique qui restera encore confidentielle pendant de longues années.Tout commence outre Atlantique...La Médiation Familiale est née aux Etats-Unis dans les années 70 : un avocat américain nommé COWLSON, mène les premières recherches : son idée de départ est de tenter de réduire les effets traumatiques du divorce.En 1978, un autre avocat qui est aussi thérapeute, COOGLER, ouvre à Atlanta le premier centre privé de Médiation Familiale.Puis, la justice américaine se saisit du dispositif : l’Etat de Californie, le premier, adopte une loi obligeant les parents en conflit sur la garde des enfants à rencontrer un médiateur familial.De nombreux Etats suivront ensuite cet exemple : la Médiation Familiale se généralise rapidement sur tout le territoire américain avec cependant une formation assez brève des médiateurs (quelques jours).C'est au Canada qu'elle prend de l'ampleur tant au niveau de son expérimentation que de la formation, de plus en plus poussée des futurs médiateurs.Et c'est à partir du Canada que la médiation familiale se diffuse en France où un premier colloque est organisé en 1989 à Caen.Des associations et trois universités proposent des formations, des services de médiations se créent peu à peu.En 1997, après leur formation à l'Université de Provence, deux  femmes aidées par une troisième formée aux U.S.A.  y croient en créant Résonances et se lancent en bénévoles.Vingt ans plus tard, Résonances compte 25 salariés et accueillent plus de 1200 familles par an. Les partenaires financiers, professionnels et institutionnels nous ont toujours aidé dans ce militantisme et nous les en remercions.

 

Imprimer E-mail